LES DERNIERS ARAMÉENS
Exposition de photos de Dušan Novakovic

 


http://www.ccf.org.yu/img/expo/dusan2.jpg

En présence de Oliver Potezica, ancien ambassadeur de la RFY en Jordanie, et de l'auteur

http://www.ccf.org.yu/img/expo/dusan3.jpg

 

http://www.ccf.org.yu/img/expo/dusan4.jpg

 

http://www.ccf.org.yu/img/expo/dusan1.jpg

 

Il existe en Turquie orientale un endroit reculé, à l'écart des routes traditionnelles du tourisme occidental et en dehors du temps. Ce plateau, appelé Tour Abdin en araméen, est un lieu saint et magique du christianisme, où vivent encore de nos jours les derniers chrétiens de tradition syriaque, c'est-à-dire araméenne, qui fut la culture et la langue de Jésus et de ses apôtres. Une terre sainte qui est aussi une terre désolée, dévastée par l'histoire depuis le début de l'ère chrétienne et qui, demain peut-être, ne sera plus.

En septembre 2001, l'historien Sébastien de Courtois et le photographe Dušan Novakovic sont partis effectuer un voyage au sud-est de la Turquie et au nord de la Syrie pour faire un reportage sur ces derniers Araméens et premiers chrétiens, qui vivent toujours dans cette région.
Il leur a fallu plusieurs déplacements au cours des années suivantes pour parvenir à rassembler tout le matériel qui a fait l'objet d'un beau livre et de cette exposition.

 

Les photographies présentées dans le cadre de cette exposition reflètent la beauté de visages sortis tout droit de l'Ancien Testament, le charme de scènes vivantes, la magie propre aux ambiances orientales, tout en les associant à l'incomparable majesté qu'offre le contraste d'un clocher millénaire au milieu de minarets.

Dušan Novakovic (1973) commence des études de médecine, puis opte pour la photographie, qu'il étudie à Belgrade, puis à Paris, où il termine en 2000 l'Ecole Icart Photo. Entre 2001 et 2003, il effectue trois voyages en Turquie et réalise un reportage avec Sébastien de Courtois qui se conclut par la publication en 2004 d'un livre de voyage intitulé "Les derniers Araméens".
Dušan Novakovic vit et travaille entre Paris et Belgrade.

Sébastien de Courtois (1974), juriste de formation, voyage régulièrement dans les pays du Proche-Orient. Dans le cadre de ses recherches auprès de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales, il rencontre par hasard les Araméens du Tour Abdin. Fasciné par cette population chrétienne et ses villages, il se prépare à raconter à la manière d'un voyageur, l'itinéraire des premiers chrétiens, partis au VIIéme siècle de Mésopotamie, pour évangéliser la Chine. Pour cela, il prend pendant plusieurs mois le bus et le train pour traverser la Turquie, l'Iran, l'Asie centrale et le Turkestan chinois.
A chaque fois, il recueille les traces humaines et archéologiques de ces chrétiens, appelés aussi "Nestoriens".

The articles published on this site represent the opinion of their writers and not the opinion of the webmasters.